Rechercher
  • Juliette BERNEAU

Le juriste d’entreprise 360°, un profil très recherché dans le secteur de la Finance



Le juriste d’entreprise est un spécialiste du droit garant des intérêts de la société qui l’emploie. Il définit et met en œuvre la politique judiciaire de l’entreprise. Il optimise le risque de responsabilité et veille au respect de la loi que ce soit en matière de création de produits, de projets de développement, de gestion des contentieux, de négociations commerciales, de fiscalité, de droit social, de gouvernance…


Le juriste peut être généraliste ou spécialiste, en fonction de la taille des structures et de son niveau de responsabilité.

Il doit savoir analyser, conseiller, défendre et faire preuve d’ouverture d’esprit afin d’être à même d’accompagner les projets de développement de l’entreprise en jouant sur la législation sans jamais l’enfreindre.

Dans le secteur de la Finance, les nombreuses évolutions réglementaires (DDA, MIFID, PRIIPS, Solvabilité 2, RGPD …) ont sans doute suscité une prise de conscience de l’importance des fonctions juridiques.


La concurrence des entreprises aujourd’hui se joue non seulement sur leur faculté à innover mais également à mettre en application les nouvelles réglementations dans un état d’esprit positif permettant d’allier la stratégie de développement et le respect des normes réglementaires : la fonction juridique est donc devenue essentielle aux entreprises.


Une fonction stratégique



La Direction juridique est totalement impliquée dans la stratégie et remplit son rôle de conseiller juridique tout en garantissant une maîtrise des risques.

Elle est plus proche des enjeux business, jusqu’à devenir un Business Partner faisant disparaître le « non » au profit du « oui mais », sachant expliquer que le « mais », voire parfois le « non », sont synonymes de protection de la personne morale et de contrôle des risques sans volonté de pénaliser le développement de l’entreprise.


Du fait de sa participation active dans la stratégie d’entreprise, la Direction juridique est capable de créer de la valeur, ce qui n’est pas antinomique avec son rôle traditionnel de « gardien du temple ».

Elle peut être un véritable levier pour le business, afin qu’il soit plus rentable et performant, et a pour objectif de trouver des solutions à toutes les situations.

Une fonction devenue pluridisciplinaire


A cet aspect stratégique, s’ajoute une demande de la part des entreprises qui recrutent : celle de juristes pluridisciplinaires qui doivent maîtriser non seulement les sujets juridiques du secteur d’activité de l’entreprise mais également l’ensemble des sujets confiés aux différentes Directions de l’entreprise avec lesquelles ils travaillent.


Dans la gestion de patrimoine, ils doivent connaître le droit des assurances, le traitement des données personnelles (RGPD), les produits financiers, les contentieux afférents, le droit commercial lié à la structure de l’entreprise et aux réseaux de distribution, les lois propres au web, l’e-réputation, etc... Ils doivent être à même de travailler avec les régulateurs et les différentes autorités de tutelle de la place.

Ils participent de fait à l’ensemble des projets de l’entreprise et doivent avoir la capacité, tel un chef de projet, de travailler en transverse avec les autres métiers.

Une fonction plus communicante


Auparavant, le service juridique avait le pouvoir de l’information en interne.

Aujourd’hui, la direction juridique est plus opérationnelle et communicante en externe également du fait de son rôle dans la stratégie d’entreprise.

Elle va davantage sur le terrain pour avoir une approche plus concrète vis-à-vis des clients et partenaires.


Le juriste se doit d’être pédagogue pour faire passer les messages juridiques plus simplement à un public non averti.

Les juristes sont évalués, hormis leurs connaissances techniques, sur leur « esprit collectif » et leur capacité à valoriser l’information en la partageant.

Recruter des juristes d’entreprise dans la finance implique de connaître l’ensemble de leurs domaines d’intervention et de pouvoir échanger avec eux sur les évolutions impactant le secteur d’activité, qu’elles soient technologiques ou réglementaires.

Il convient également de tester leur ouverture d’esprit et leur capacité et appétence à travailler sur les sujets stratégiques en ayant pleinement conscience des enjeux business de l’entreprise.


#recruterdesjuristes #juristedentreprise #juristemultifonction #bienrecruter #bienretruterdesjuristes #trouverunbonjuriste #juristedanslafinance

0 vue