Rechercher
  • Juliette BERNEAU

Entreprises et candidats, pourquoi vous faire « accompagner » par un chasseur de têtes ?



La chasse de tête est une prestation de service qui met en présence le donneur d’ordre (la société qui recrute), les candidats et le consultant. Au sein de cette relation tripartite, le rôle du consultant peut être défini par un terme qui s’applique aussi bien aux donneurs d’ordre qu’aux candidats : l’Accompagnement

  • > Parce que les sociétés souhaitent trouver le meilleur candidat, celui qui correspond à leurs attentes d’un point de vue connaissances techniques et métier et d’un point de vue culturel et humain.

  • > Parce que les Talents souhaitent quant à eux trouver le poste et la structure qui leur conviennent et leur permettent de développer tout leur potentiel.

Le consultant va donc les accompagner, en d’autres termes les guider, les conseiller, les amener d’un point A à un point B, là où ils le souhaitent, et les conforter dans leurs choix finaux avec son expérience et son regard externe.


Le rôle du Consultant vis-à-vis l’entreprise cliente…

…ne s’arrête pas lors de l’arrivée du candidat dans la société !

Il commence à la prise de brief, qui peut être faite par les RH , le N+1 du candidat à recruter, l’équipe de Direction (en fonction du poste).

L’essentiel étant que le consultant puisse avoir une parfaite connaissance de la structure et des souhaits du client, ce qui lui permettra de savoir précisément où aller chercher les profils adéquats et de pouvoir « vendre » l’entreprise aux candidats qu’il va approcher.


On peut légitimement se demander quelle est la valeur ajoutée du consultant par rapport à des services de chasse qui peuvent exister au sein même des Directions de Ressources Humaines en entreprise ?


LE « REGARD EXTERNE » car il induit :

  • une connaissance précise du marché et des autres structures,

  • une connaissance fine des niveaux de rémunération pratiqués chez les concurrents,

  • un regard objectif sur l’entreprise cliente.

Le consultant doit ensuite approcher un certain nombre de profils afin de présenter une short list au client. Pour évaluer le bon profil, il n’existe pas de critères « standards », mais plutôt du sur-mesure adapté à chaque société et chaque recherche de candidat.


L’Accompagnement se fait ensuite tout au long du processus de recrutement. Le consultant doit débriefer après chaque entretien les deux parties concernées. La société et le candidat peuvent également s’appuyer sur ses compétences pour la négociation salariale, en considérant qu’il joue un rôle de médiateur et permet de fluidifier les échanges.


Le rôle du consultant ne s’arrête pas une fois le candidat recruté.

Accompagner, cela signifie suivre l’intégration du candidat au sein de la société et ce, pendant plusieurs mois.

Ce suivi est fait en règle générale avec le N+1 du candidat et les Ressources Humaines et permet de faire passer certains messages qui ne seraient parfois pas transmis en direct.


Le rôle du consultant vis-à-vis du candidat …


… prendre le temps, communiquer et accompagner dans la durée


Dans le cadre d’un recrutement …


Le chasseur de têtes approche souvent des candidats qui ne sont pas à l’écoute de nouvelles opportunités et il est important, avant de proposer un poste, quel qu’il soit, de prendre le temps et d’interroger les candidats sur leurs objectifs professionnels et leurs souhaits s’ils étaient amenés à changer.


Le consultant doit avoir la finesse de ne pas poursuivre sur une proposition de poste s’il se rend compte que le candidat n’est pas forcément prêt ou ne correspond pas au profil défini.


Il est primordial que le candidat considère le chasseur comme un « allié » et qu’une véritable relation de confiance s’instaure. Cela permettra un accompagnement dans la durée et un rôle de conseil de la part du consultant, en amont, au cours et en aval du recrutement.


Il n’est jamais facile pour les candidats de prendre la décision de changer, de quitter sa zone de confort, de relever de nouveaux challenges et le consultant doit être là, à chaque phase du processus, et aider les candidats dans leurs réflexions et prises de décision.


Le consultant doit préparer le candidat aux entretiens, en lui donnant des conseils adaptés tant à son profil (personnel et professionnel) qu’à l’entreprise et débriefera ensuite en communiquant de façon objective sur la perception de l’interlocuteur rencontré au sein de la société.

Les candidats sont toujours intéressés par ces retours, même s’ils sont négatifs car c’est ainsi qu’ils peuvent progresser.


La phase d’intégration, correspondant à la période d’essai, peut être délicate tant pour le nouvel embauché que pour l’entreprise. Il faut apprendre à se connaître, parler le même langage, se comprendre etc…. Et le rôle du consultant est de faire le lien et de fluidifier les échanges.


Dans le cadre d’une réflexion autour du parcours professionnel…


Grâce à son expérience, ses compétences et ses convictions, le consultant est l’interlocuteur idéal pour toute personne qui s’interroge sur sa carrière et son évolution.


Il intervient ici avec un double rôle :

  • de coach, pour inciter le candidat à réfléchir et trouver des solutions et axes d’amélioration,

  • et de conseil pour mettre en perspective des objectifs professionnels.

… Et dans le cadre d’une recherche d’emploi


Une personne en recherche d’emploi peut avoir besoin d’un consultant pour faire le point sur ses compétences, optimiser son CV pour qu’il soit lu, bénéficier d’un véritable plan d’actions pour sa recherche d’emploi et de conseils pour passer des entretiens de recrutement convaincants et efficaces.

Vous l’avez compris, la réponse à la question initiale « Entreprises et candidats, pourquoi vous faire « accompagner » par un chasseur de têtes ? » est pleine de bon sens à qui souhaite trouver un profil de qualité adapté à l’entreprise, ou une entreprise adaptée à un profil.

La qualité passe par un véritable Accompagnement qui demande du temps, la connaissance du marché, des techniques d’approche, d’analyse des profils etc. Et cet accompagnement, comme toute prestation de conseil, est synonyme d’honoraires.

Le capital humain reste le pilier fondamental d’une entreprise, il est logique d’y consacrer les ressources nécessaires …
60 vues